Millas : la justice autorise la présence des anti-corrida

La maire PS de Millas, la conseillère départementale Damienne Beffara, avait pris vendredi matin un arrêté municipal interdisant toute manifestation dans le village pendant la feria. Arrêté retoqué par la justice.

http://www.lindependant.fr

Une fois de plus la justice a donné raison aux anti corrida qu'elle conforte dans leur droit de manifester.C'était sans compter sur un heureux hasard qui allait permettre a la municipalité de promulguer en urgence un nouvel arrêté puisque la statue du torero au rond point a l'entrée de cette bourgade sanguinaire a été tronçonnée durant la nuit du vendredi au samedi.

 

Millas : la statue du toréro tronçonnée

Décidément, la feria de Millas est particulièrement agitée cette année ! Après les arrêtés municipaux interdisant la présence des anti-corrida, leurs annulations successives par le tribunal administratif de Montpellier (nos éditions papier et web précédentes), voilà qu'un acte de vandalisme s'invite à la fête.

http://www.lindependant.fr

Il n'en fallait pas plus pour la municipalité et les organisateur de la féria pour désigner de leur doigt inquisiteur les anti corrida au mépris le plus total de la présomption d'innocense qui est pourtant un des principe majeur de notre système judiciaire.A ce jour,absolument rien ne prouve que ce soit là l'oeuvre des antis ou des aficionados a qui pouvait bien profiter le crime?

L'article ci dessus nous montre combien l'inquisiteur serait prompt s'il le pouvait a envoyer les anti corrida au bûcher sans autre forme de procès.

 

ENCORE DU VANDALISME ! - LO TAURE ROGE BÉZIERS et au delà...

Les anti-corrida - barbares d'aujourd'hui - ont détruit samedi 8 aout, au petit matin, la statue du matador se trouvant à un rond-point de Millas, village où ils ont décidé de troubler l'ordre public ce dimanche 9 aout 2015 durant la feria taurine... Une inscription : " abolition" a été taggée sur le socle.de la statue détruite.

http://lotaureroge.canalblog.com
Cependant malgré un arêté liberticide et anti démocratique de Madame Beffarra maire de Millas,la manifestation a bien eu lieu dans la dignité et le respect au rond point du fameux torero et ce avec l'assentiment de la préfecture des pyrénées orientales.

11143097_426809050835743_1612322867725021359_o (1)

11838555_426809114169070_3413705094123529277_o (1)

 Quant a Bernard Lopez président du comité d'action culturelle de Millas toujours égal a lui même il clamait haut et fort face a la caméra que les aficionados nous attendaient.Bref,la violence pour seul credo des amateurs de cruauté alcoolisés.

le cogneur