11225731_1452788958357281_3270359577766750734_n

La corrida est en France l'expression d'un sentiment identitaire,d'un communautraisme régional voire local tant bête ignare que crasseux qui fustige et déprécie l'étranger,celui qui n'est pas d'ici qui ne partage pas cette pseudo culture de violence il n'a rien a faire ici si il n'aime ni ne comprend si ça ne lui plait pas et bien qu'il dégage..Bref tous les ingrédients de l'extrémisme de certaines idéologies aux relants pestilentiels qui ne sont pas sans rappeler certains épisodes sombres de notre histoire.Comme si le crottin de leur chevaux sentait meilleur que celui des autres.A l'inverse celui qui aime et cautionne cette barbarie qu'il soit de Paris Roubaix Tourcoing ou du Cantal tel Alain Marlex(Président de la commission taurine de l'assemblée nationale) est alors accepté,il n'ait alors plus de barrières qui soient,plus de frontières.Etrange d'ailleurs que les lois qui protègent le lobby taurin soient vôtées a la capitale lois qui a leurs yeux prennent tout leur sens malgré l'hypocrisie et les complicités manifestes dont nous ne débattrons pa ici alors que par ailleurs le parisien est considéré pas ces gens comme un citoyen de seconde classe,l'étranger,l'intru,le touriste stupide qui envahit chaque été les rivages des contrées de cette élite régionaliste supérieur dont il n'est pas a même de comprendre les subtilités des us et coutumes Raisonnement bête méchant intolérant petit et facile.

L'Espagne nous montre la voie !

C'est certes un gros point si l'Espagne met fin dans certaines villes à la pratique des corridas mais le problème essentiel vient des élevages taurins andalous ou d'autres régions d'Espagne qui produisent des taureaux en vue des corridas. Tant qu'il y aura une offre répondant à une demande le problème restera en suspens ...!

http://flac-anticorrida.org